• Graines

    Graines de linCes derniers temps, mon appartement s'est transformé en graineterie. Comme chaque année.

    Il y en a partout, certaines triées et entrain de sécher (dans des soucoupes, des cagettes, des assiettes), d'autres attendent que j'ai le temps de les trier. Les plus chanceuses ont rejoint leur récipient final : l'enveloppe ou la petite boîte qui les conservera à l'abri jusqu'au printemps prochain.

     

    C'est une sorte de passion. Même si je commence à bien les comprendre, les mécanismes qui entrent en jeu dans la formation d'une graine puis sa germination conservent pour moi une part de mystère, de merveilleux. A mon age, je reste ébahie par la levée des premiers pois au printemps, j'attend ça comme le père Noël.

    Je n'ai pas encore assez d'assurance pour tenter de faire mes graines de légumes. Pour le moment, je me contente des fleurs et aromatiques.
    Tous les ans, entre la fin août et le début du mois de novembre, je récolte.
    Dès qu'une plante me plait, je guette la formation des graines, et je contiens comme je peux mon impatience. C'est le plus compliqué, attendre le bon moment pour que les graines soit arrivées à maturité, mais ne pas les laisser se disperser.

    Petit à petit, les cagettes et sachets vont disparaître du salon. Je commencerai à penser à l'organisation de mon prochain jardin. Et comme l'an dernier, je constaterai que mon stock est trop important par rapport à mes besoins. J'en donnerai surement une bonne partie : je viendrai mettre ici la liste de ce qui sera disponible.

    A suivre ...

     

    « Le jardin d'une paresseuse : paillage automnalHiverner les bulbes d’été »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :